giovedì 25 maggio 2017

Francia. Ardèche. Auvergne Rhône-Alpes. Lou pisadou, dolce di castagne, per un compleanno.





 
Da Artemisia

I dolci regionali francesi non sono molti, la vita del passato era spesso assai rustica, ancor più nella remota, selvatica, montuosa, castagnosa Ardèche; La Francia per lei ne ha inventato uno in tempi recenti. Ho provato a farlo, anche se di ricette in rete ne girano veramente poche. L'occasione era buona: Polsonetta veniva la sera da noi per lavoro, era il suo compleanno, poscia ci siamo fermati a festeggiarla con un dolce, una candelina, uno Champagne, due doni.

 Sablée: 200g di farina00, 125g di zucchero, 125g di burro, 3 rossi d'uovo.

Farcia: mescolare 200g di purè di castagne con un cucchiaio di zucchero panela (io ho usato una crema di marrons glacés); aggiungervi 100g di marrons glacés spezzettati. Aggiungervi delle gocce di essenza di vaniglia e un goccio di rum.

Dacquoise: montare 3 bianchi mescolandovi, quando cominciano a rassodarsi, prima 95g di zucchero, poi 70g di farina di mandorle.

Foderare uno stampo con la sablée, versarvi la farcia, coprire con la dacquoise. 



Da cuisineetvinsdefrance.com
200g de farine blanche, 50g de farine de châtaigne, 200g de purée de marrons, 220g de sucre, 3 œufs 70g de poudre d'amandes, 125g de beurre, 2 sachets de sucre vanillé, 100g de brisures de marrons glacés. Cassez les œufs en séparant les blancs des jaunes. Mélangez le sucre vanillé et les brisures de marrons à la purée de marrons. Préchauffez le four à th 6 (180°). Dans une jatte, mélangez bien les 2 farines. Ajoutez 125 g de sucre et le beurre ramolli coupé en dés. Faites un sable grossier avec les doigts. Ajoutez les jaunes d'œufs, mélangez. Faites une boule avec la pâte, enveloppez de papier-film et laissez reposer 30 min au frais. Montez les blancs en neige, en incorporant, dès qu'ils sont un peu fermes, le reste de sucre puis la poudre d'amandes. Etalez la pâte dans un moule à tarte. Versez la purée de marrons et lissez à la spatule. Nappez avec les blancs en neige et enfournez pour 35 min, sans laisser les blancs trop colorer. Démoulez avant de servir, tiède ou froid.

 
Da wikipedia
Autrefois, après récolte à l'automne, les châtaignes étaient séchées pour assurer leur conservation et ensuite pisées avec Lou Pisadou, nom patois de ce gourdin prolongé de pointes de métal, qui servait à faire éclater l'écorce des châtaignes afin de les éplucher. En occitan, le verbe pisar signifie battre les châtaigne; un pisaire ou une pisaira est l'ouvrier qui les bat; pisador fait référence au sac où elles étaient battues; et la pisada signifie le battage. Souhaitant renouer avec la tradition et promouvoir le fruit symbole qu'est la châtaigne, les pâtissiers ardéchois en collaboration avec les établissements Sabaton, au sein de leur structure syndicale, ont mis au point la recette de lou pisadou, une galette aux marrons. Sa création résulte du projet d'une partie des pâtissiers ardéchois ayant voulu mettre en place un gâteau pour en faire un symbole culinaire de l'Ardèche. Lancé en juillet 1994, cette galette est présentée dans des salons, expositions locales et nationales où elle a remporté un vif succès. Également très bien accueillie par les consommateurs, le gâteau est en passe de devenir une spécialité régionale, couronnant ainsi l'initiative collective des pâtissiers ardéchois. Le gâteau a été agréé par l'association Goûtez l'Ardèche, gage supplémentaire de sa qualité. Un emballage spécial a également été conçu et mis à la disposition des artisans qui s'engagent à respecter la recette originale. Le gâteau est constitué d'une pâte sablée, d'un fond de frangipane parfumée au rhum, de crème de marrons, de marrons entiers concassés, le tout surmonté d'une dacquoise aux amandes. Il peut se servir froid ou réchauffé au four comme une galette.


1 commento:

isolina ha detto...

bello e bella storia!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...